L'utilisation de la musique à des fins sociales

La musique est un traitement universel. Elle est parfois utilisée à des fins sociales. En effet, on a fait écouter de la musique à des détenus dangereux, dans une prison, et cela les a guéris de leurs folies meurtrières en les faisant penser à leur enfance. Cette technique est basée sur l’identité sonore de la personne. Il faut lui faire écouter une musique aimée, lui rappelant des souvenirs. La thérapie par la musique permet de mettre en évidence plusieurs problèmes, comme un manque d’amour maternel subi durant l’enfance, des difficultés de communication, ou des traumatismes liés à un domaine sensoriel particulier, par exemple la danse. Cette thérapie permet également de résoudre ces problèmes, d’amener les personnes peu communicatives à finalement communiquer et à avoir une vie sociale. Le but est de mettre le patient en confiance en mettant en place un environnement relaxant et agréable, et en lui faisant écouter une musique qu’il apprécie.

Outre l’écoute de musique mise en place dans des prisons, cette technique est également utilisée avec des jeunes délinquants ou des jeunes ayant des troubles comportementaux.

Des enfants déficients visuels ont également été intégrés dans une école de musique afin de leur permettre de développer leur vie sociale en jouant de la musique avec des jeunes de leur âge.

De plus, la musique est utilisée dans la vie sociale afin de "manipuler les consommateurs". En effet, comme le montre Tia DeNora dans son article (cf : annexes), la musique produit de la consommation, en étant utilisée dans les lieux publics, tels les magasins, et les commerces, dans lesquels la musique sert souvent à  créer des désirs chez le consommateur, ce qui le mène à "tester de nouveaux  états psychologiques dans l'espace de vente". Il mentionne également le fait  que la musique "aide à acheter", dans le sens où, selon la musique diffusée  dans le magasin, les personnes achèteront certains articles et pas d'autres.  Par exemple, si l'on joue de la musique à base de basse et de batterie, les  femmes achèteront des hauts décontractés. En revanche, si l'on diffuse de la  musique semblable à celle diffusée en boîte de nuit, elles achèteront plutôt des hauts décolletés, voire provocants. En somme, la musique est l'une des choses utilisées afin de faire en sorte que le consommateur soit dans un environnement social favorable à l'achat et à la consommation.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site